Deuxième partie : le cycle de la matière

27

Les mondes à venir

(1) Plusieurs astres de la famille solaire augmentent de taille. Ce qui a pour effet de faire croître proportionnellement la puissante magnétosphère du Soleil, ainsi que son activité qui est celle de sa grande jeunesse. C’est pourquoi, et en raison du resserrement du mur, qui est consécutif à l’augmentation continue de la pression magnétosphérique, le Soleil est en train de diminuer lentement son disque apparent, tout en augmentant sa luminosité et sa chaleur. Toutefois, lorsqu’une de ses planètes brillera, elle manquera dans la somme des masses qui l’activent. La puissance de la magnétosphère du Soleil sera alors réduite d’autant. Ce qui aura pour effet de faire reculer le mur de la masse cette fois, et de ralentir son activité. Le Soleil commencera alors à augmenter de diamètre.

(2) Lorsqu’une planétoile brillera, le Soleil chauffera un peu moins forcément, et éclairera davantage dans le rouge. Mais après ce relâchement sensible, son mur tendra à nouveau à se rapprocher de sa masse, car les planètes restantes n’en continueront pas moins de grandir avec leurs satellites. Et ce resserrement se fera avec un Soleil d’un diamètre apparent beaucoup plus gros qu’en ce jour, parce que ce phénomène de décroissance d’activité se reproduira chaque fois que l’une de ses planétoiles brillera.

(3) Notre astre du jour deviendra alors de moins en moins chaud et de plus en plus grand, jusqu’à ce qu’il nous apparaisse gigantesque. Le moment viendra où il sera si vaste dans le ciel qu’il faudra tourner la tête à gauche et à droite pour voir ses bords quand il se lèvera sur la Terre. Ce sera un merveilleux spectacle que l’on peut déjà imaginer mais qu’il est difficile de décrire, tant est grande une pareille splendeur. Il est certain cependant que son activité électromagnétique l’obligera à changer de la sorte. Ce qui est parfait, parce que le Soleil doit durer autant de temps que ses astres qui le font briller. C’est ici l’une des nombreuses perfections de l’électromagnétisme, voulant que l’un existe par l’autre dans une même durée, pour faire vivre un monde.

(4) Chacune à leur tour, les planétoiles solaires deviendront des étoiles à part entière. Cela se produira pendant le long chemin de vie du Soleil qui remonte avec la Terre et ses servantes (Mars, Vénus, Mercure, La Lune) vers la région du coeur de la Roue. Et bien que les planétoiles s’éclaireront soudainement, le Soleil changera lentement en réponse ; parce qu’une étoile nouvelle a encore besoin de sa mère dans ses débuts, et continue de la solliciter par l’anneau sur lequel elle évolue. L’activité électromagnétique s’exerce ainsi dans la souplesse et avec douceur. C’est pourquoi chaque fois qu’une planétoile brillera dans le ciel, le Soleil s’assiéra lentement dans une nouvelle allure de fonctionnement.

Les changements de mondes

(5) Parce qu’elles deviendront successivement étoiles, Neptune, Uranus, Saturne et Jupiter indiquent quatre époques différentes et un monde toujours autre dans la durée de vie du Soleil. Mais parce que sa lumière et sa douce chaleur seront répandues d’une façon quasi uniforme sur tout le globe, les réserves de glace diminueront au fur et à mesure de son changement d’activité. Ainsi, cette fonte des glaces compensera la croissance de la Terre, et les étendues d’eau demeureront. Ce sera un monde toujours plus beau dans les siècles, surtout que la connaissance ne cessera d’augmenter et de vous accorder avec lui. Voilà ce qu’est l’avenir proche et lointain de votre âme, allant jusqu’au terme du Soleil et de la Terre.

(6) Cela montre combien les étoiles varient durant leur existence. Toutefois, ces variations, dues aux planètes devenant étoiles, ne sont pas à confondre avec les variations autres qui résultent de l’influence des astres en orbite. En effet, lorsque dans leur rotation les planètes passent les unes près des autres, nous comprenons qu’elles s’influencent réciproquement par leur immense magnétosphère, et que ce phénomène se répercute inévitablement sur le Soleil qui varie en conséquence. Mais ces changements-là ressemblent davantage à l’humeur d’un père selon ce que font ses enfants ; alors que ceux que nous montrons avec les planètes devenant étoiles, ressemblent aux changements du père durant sa vie.

30 – Les changements du Soleil

30 – Les changements du Soleil

(7) Voici une représentation de ces changements solaires qui se produiront dans le temps. La première figure montre le Soleil tel qu’il est aujourd’hui, ainsi que la position de la Terre en orbite. Ensuite, chaque figure successive le représente avec Neptune, puis Uranus, puis Saturne, puis Jupiter en moins dans sa famille ; d’où la progressive augmentation de son disque. Mais lorsqu’il aura l’aspect de la cinquième figure, il aura parcouru une bonne distance du chemin de vie qui l’emmène au coeur de la Galaxie. Aura-t-il fait alors le quart, le tiers, la moitié ou davantage du chemin qu’il doit parcourir ? Je ne le sais. Cependant je certifie qu’il ne cessera de grandir jusqu’à ce qu’il soit semblable aux étoiles géantes et rapprochées qui peuplent la région du coeur de la Galaxie. Plus il grandira, plus son activité sera réduite et plus sa durée de vie sera longue. C’est pourquoi, même à partir de l’aspect qu’il aura sur la cinquième figure, il lui restera encore un très long chemin de vie à parcourir avec la Terre et son monde vivant.

(8) Ces images montrent à chaque fois la masse, le mur et le disque entier formé par l’atmosphère en feu du Soleil. On remarque que plus la masse centrale diminue plus grand est son mur, ainsi que son globe atmosphérique apparent. Mais tant qu’un point important de masse subsistera au centre, le mur demeurera, quelle qu’en soit sa dimension, parce que c’est ce point central qui oblige sa formation.

(9) Pour mieux apprécier ces changements solaires, la Terre est à chaque fois représentée avec un même diamètre d’orbite. Mais il n’est pas certain que son orbite reste ainsi, car c’est tout l’ensemble du système électromagnétique du Soleil qui changera. Cependant, que l’orbite terrestre change ou non au fur et à mesure que le Soleil se transforme, cela ne pourra avoir aucune mauvaise conséquence pour le monde qui sera toujours la juste et bonne réponse des conditions de vie offertes par nos astres. Il ne faudra donc pas être inquiets lorsque les planètes extérieures à la ceinture d’astéroïdes deviendront étoiles à leur tour, et que le globe solaire grandira en conséquence, parce que sa chaleur sera toujours idéale et sa lumière toujours plus douce. Mais en connaissant la vérité désormais, vous ne pourrez pas être dans l’inquiétude. Au contraire, ces événements seront attendus, et vous serez impatients qu’ils se produisent.

(10) Et qu’adviendra-t-il des planètes qui accompagneront le Soleil jusqu’à son terme ? Comme cela a été dit, lorsque les étoiles ont entièrement usé leur masse et que leur mur s’effondre soudainement, les planètes qui les accompagnent sont toutes entraînées dans ce mouvement d’implosion. Elles disparaissent donc avec lui, car elles se dirigent vivement vers ce point central où elles se fracassent les unes contres les autres de plein fouet. Il en résulte alors de gigantesques vaporisations, ainsi que d’énormes quantités de poussières de terre, de fer et des myriades de petits corps dans la région du coeur. Ceux-ci deviennent ensuite des comètes allant d’étoile en étoile, en s’usant à leur passage jusqu’à ce qu’il n’en reste rien, si ce n’est ce qui forme les précieux et abondants nuages de la Galaxie. Mais bien avant que cela ne se produise, le monde s’en est allé.

Nos étoiles doubles

(11) Lorsque Neptune s’éclairera, on la verra dans la journée comme une très grosse étoile, mais plus petite que le Soleil ; et nul n’aura peur, comme ç’eut été le cas sans la connaissance de la vérité. Quand cela arrivera, il faudra penser à ce que nous avons évoqué précédemment, et être dans l’allégresse devant cet accroissement de l’épanouissement de la vie. Si les hommes ont toujours eu peur des phénomènes du ciel, c’est qu’ils ne comprenaient pas ce qui se produisait avec les astres qui sont au service de la vie. Or, on ne risque absolument rien sur cette Terre, ni des phénomènes de l’électromagnétisme, ni des anges qui remplissent la Roue. Non, Dieu créa la Terre pour qu’elle soit notre plaisir et notre joie, et non pour que les hommes disparaissent par des phénomènes indépendants de leur volonté, auxquels ils ne pourraient échapper. C’est pourquoi, dès après les jours difficiles qui viennent et dont seuls les hommes sont responsables, le monde vivra paisiblement à l’abri de tout danger.

(12) Dans les temps à venir, il y aura souvent deux étoiles côte à côte dans la famille solaire ; l’une sera le Soleil, et l’autre, l’une de ses planétoiles qui brillera à son tour. Ainsi, on entrera à nouveau dans le monde des étoiles doubles. Et cela durera longtemps, le temps qu’il faudra pour qu’elles s’éloignent l’une de l’autre. Mais les conditions de vie changeront, car le Soleil changera lui aussi. Cependant, quelles que soient ces nouvelles conditions de vie, les créatures en seront toujours la réponse selon la science du Tout-Puissant dont on ne peut sonder l’intelligence.

(13) En vérité, je vous le dis, toutes ces manifestations dans le ciel ne seront nullement la régression des conditions de vie, mais leur expansion à l’infini qui fera croître toujours plus le bonheur de l’existence. Ne vous attendez donc à rien de mauvais sur la Terre et dans le ciel, mais au contraire à l’épanouissement de la vie qui est indispensable aux renaissances et aux mondes nouveaux. Vous ne connaissez qu’un aspect du monde, qui est celui des commencements. Il y en aura d’autres cependant que vous ne pouvez définir à l’avance, mais que vous pouvez pressentir désormais en étant éclairés.

La destinée dans l’au-delà

(14) Comme on vient de le voir, le Soleil grossira et deviendra de plus en plus rouge. Le monde se trouvera alors dans une lumière magnifique que l’on peut déjà se représenter. Par incidence, les couleurs et les conditions de vie changeront sur Terre, ainsi que les créatures. Plus rien ne sera alors pareil dans cette marche qui conduit les hommes dans des mondes toujours plus merveilleux. Il s’agit des mondes de l’au-delà (au-delà d’ici) qui se trouvent sur le chemin de vie du Soleil, et des mondes terrestres que votre âme vous fera connaître avec des renaissances corporelles successives. Voilà votre avenir, qui ne dépend nullement des doctrines et des oeuvres humaines, mais qui dépend seulement de la Force Céleste qui prédétermine, crée, anime et régit toute chose.

(15) Si, par l’esprit, vous suivez le travail des astres, le temps n’aura aucune signification à vos yeux ; car vous pourrez aller des sources à la mer comme bon vous semble, et du bord jusqu’au coeur de la Galaxie si tel est votre désir. Il suffit de suivre l’électromagnétisme dans ses oeuvres. Et viendra le jour où vous parviendrez à exclure le temps avec aisance comme je le fais. Alors vous pourrez voir comme moi les images du chemin de vie où il n’y a que douceur et allégresse, et vos pensées vous rempliront d’amour pour Celui par qui tout existe.

(16) Associez donc les changements à venir du Soleil avec le chemin de la vie, qui est aussi l’arbre de vie et la destinée de votre âme, si vous prenez part à la résurrection des morts aujourd’hui. En fonction de vos choix, vous choisirez de rester éternellement sur ce chemin et de vivre tout ce que l’univers offre aux âmes méritantes. Car vous êtes responsables de votre destin, qui est sans fin si vous êtes dans le mérite de conserver la vie que Dieu vous a donnée.

31- Le chemin de la vie des astres et des âmes

31 – Le chemin de la vie des astres et des âmes

(17) Voici, en une seule image, les changements solaires et les mondes du futur, ainsi que le chemin de vie de votre âme si vous résistez aux tentations pouvant vous perdre. Abstenez-vous donc de dire : la destinée de chaque homme est tracée par avance, et quoi que l’on fasse on ne peut rien changer ! Un funambule marchant sur un fil a aussi sa destinée tracée devant lui ; et il ne dit pas : quoi que je fasse, je ne peux rien changer pour moi ! Non, il sait qu’en conservant l’équilibre il restera debout et que, dans le cas contraire, il tombera. En ce qui concerne le chemin de vie, qui est effectivement la destinée de chacun, c’est semblable. En pratiquant le bien, vous resterez debout et le suivrez ; alors qu’en pratiquant le mal, vous chuterez et en sortirez définitivement. C’est aussi cela la vérité et la raison de la connaître.

(18) Si vous n’étiez point maîtres de votre destinée, cela signifierait que le choix de bien faire ou de mal faire vous serait enlevé. Vous seriez alors irresponsables dans tous les domaines de la vie, et l’intelligence de l’homme ne serait pas nécessaire ni n’existerait. Faites donc preuve de la même lucidité que l’acrobate, en utilisant la loi du ciel comme balancier pour garder l’équilibre. Alors vous marcherez tout au long du chemin sans jamais tomber.

(19) Comme on le voit sur cette image, la durée de vie du Soleil équivaut au temps qu’il mettra pour parcourir toute la branche de la Galaxie. Pour le moment, il est avec la Terre tout en bas de cette branche, car il ne brille pas depuis cinq milliards d’années comme les intelligents vous le cornent bruyamment et constamment aux oreilles, mais depuis un peu moins de deux cent mille ans. Avec les va-et-vient de la Terre qui déterminèrent ses époques, on en acquerra la certitude. Mais qu’est-ce que deux cent mille ans représentent dans la durée de vie des astres et du monde ? Ils sont comme le premier souffle d’un enfant dans le nombre de souffles de la durée de ses jours. Telle est l’exactitude des temps éternels dans lesquels je vous emmène si votre âme est dans le mérite de continuer son existence. Aurez-vous alors toujours le coeur à vous opposer à mon baptême devant les merveilles que je montre ? Cela ne vaut-il pas quelques réprimandes ?

Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

Aujourd’hui, c’est l’accomplissement de cette parole de Jésus, qui montre également que la vérité était à découvrir.

(20) Pour ensevelir ce que j’explique sur les mondes à venir, ne faudrait-il pas invalider ce que j’enseigne sur l’électromagnétisme ? Et avec quoi pourrait-on ôter la parole du Fils, qui est parole de Dieu ? On ne peut le faire avec les éléments de l’activité de l’aimant, ni avec la tache ovale et rouge de Jupiter, ni avec ses satellites, ni avec son atmosphère qui explosera, ni avec la couronne de vapeurs qui s’éloignera de lui, ni avec le Soleil, ni avec les étoiles doubles, ni avec quoi que ce soit d’autre, parce que tout le réel s’y oppose. Et pourquoi voudrait-on anéantir ce que je montre sur l’univers ? N’est-ce point éclairant et conforme à l’espérance de vos âmes ? Confortez-le au contraire pour faire disparaître la pesanteur de l’ignorance.

(21) En survie sous les menaces des incirconcis qui règnent dans le monde, vous étiez aveuglés, apeurés, perdus et sans but. Alors qu’avec mon baptême, vos yeux s’ouvrent et votre espoir renaît. Mais en vérité, vous êtes descendus vers ce jour de lumière depuis les sources originelles. C’est pourquoi je puis restaurer votre âme, en vous montrant pour l’instant et par la suite tout ce que le Créateur lui réserve par les renaissances auxquelles elle prendra part. N’est-ce point là ce que vous espériez connaître un jour ? Devant l’ampleur et la magnificence de ce qui est placé sous vos yeux aujourd’hui, que valent vos projets d’avenir ?

Les recommencements

(22) Nous savons maintenant que les planètes et le Soleil cesseront ensemble leur existence. Mais quand vient ce moment ultime, il y a déjà longtemps que les conditions de vie se sont éteintes et qu’il n’y a plus d’êtres vivants. C’est pourquoi jusqu’au terme du chemin de vie spiralé, on ne trouve que les anges qui sont devenus comme Dieu. Et j’ai entendu que, bien avant la fin de leur étoile, ils s’en vont recommencer ce chemin pour vivre ce qu’ils n’ont point encore vécu. A l’aide d’aimants dont on parlera, ils descendent d’étoile en étoile jusqu’au bord de la Roue pour assister à la naissance de l’humanité sur une Terre nouvelle. C’est pourquoi, dans la genèse, l’Écriture rapporte sur les commencements :

Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros, qui furent fameux dans l’antiquité.

(23) Ces géants ne l’étaient pas de corps mais d’esprit, faisant d’eux des héros, parce qu’ils étaient la descendance directe des anges. Et ce mariage par le sang, à l’aube de l’humanité, est un devoir à accomplir sur le chemin de la vie. Ensuite, quand ces anges ne sont plus, il n’y en a point d’autres qui se manifestent ; car l’homme doit devenir ange lui-même, comme cela se produit aujourd’hui.

(24) Toi le circoncis, tu marches vers le bonheur sans savoir que ton âme est un fruit qui te donnera un corps autant de fois que nécessaire, pour te rassasier de toutes les merveilles à venir. Mais, en ce jour de gloire, ton coeur va te paraître soudainement trop petit pour pouvoir contenir ton amour envers le Créateur qui réserve de tels trésors à ses enfants bien-aimés.

(25) Tu sais maintenant que tes mains ne sont pour rien dans le chemin de la vie, et que tes oeuvres ne sont pas ce qu’elles devraient être. Mais que pourrais-tu dire de plus devant les splendeurs de lumière, de forme, de douceur et d’activité de vie des mondes que je te montre et qui t’attendent ? Tu ne peux que te prosterner devant Celui par lequel tout cela existe déjà dans le ciel et existera sur la Terre, et le prier de ne point te supprimer la magnificence de tels spectacles.

(26) Veille donc sur ton âme, car te trouver dans le monde des vivants est la plus grande chose qui puisse t’arriver. Mais désormais, tu ne peux plus mourir, car la connaissance annule l’ignorance et la mort qui lui est attachée. Crois en moi. Je suis le fils de la vie éternelle, celui qui te montre les merveilleux cieux qui t’attendent et sous lesquels tu iras si tu marches avec Celui par qui tout existe. Tu n’existais pas, tu existes, et tu existeras toujours si tu aimes Dieu de toute ton âme. Glorifie son nom.

Téléchargement gratuit du livre de vie Télécharger gratuitement le Livre de Vie

Vous rencontrez des problèmes d'affichage ? Utilisez la version du site pour les mobiles.

Accueil
Sommaire du Livre de Vie
Télécharger gratuitement le livre de vie au format PDF ou EPUB
Commander le livre (papier) chez l'éditeur : PLUMOR
Diaporama des figures du livre
Vidéos réalisées par des lecteurs
Nous contacter
Aide à la navigation dans les chapitres du livre
Chapitre précédent : Le Soleil
Chapitre suivant : Les familles stellaires
This page in english Questa pagina in italiano Ta strona po polsku Libro de vida en español: próxima publicación (traducción corriente)