Le LIVRE DE VIE de l'Agneau   

Écrit du Fils de l'homme qui devait se lever à la fin des siècles pour accomplir la prophétie, le livre de vie est un ouvrage métaphysique qui enseigne sans faille le fonctionnement stable et cohérent de l'univers par l'électromagnétisme. Inconnu de tous, le processus de création des astres et des êtres qui révèle un monde vivant analogue au notre autour de chaque étoile, éclaire définitivement l'homme sur ses origines, les raisons de son existence, son devenir et la destinée de son âme... Ce livre (en libre téléchargement) qui transmet un esprit nouveau fut représenté par le pain du ciel.

Troisième partie : les règles de l'existence

52

La chute du monde

(1) N’ayant jamais lu les prophètes, beaucoup ignorent ce qu’est la prophétie, et n’attendent aucun accomplissement des Écritures. D’autres pensent, après les avoir lues, que ce monde pourra s’en sortir sans passer par l’apocalypse, en ignorant toutefois ce qu’elle représente... Ceux-là feraient mieux de comprendre qu’il n’est plus possible d’arrêter la marche du monde et de revenir aux origines pour prendre un nouveau départ. La fin va donc avoir lieu, d’autant qu’il fallait qu’il en soit ainsi pour que l’homme se donne une cuisante leçon et se soumette à son créateur.

(2) Il faut toujours se souvenir que les étoiles brillent pour éclairer chacune leur monde et que, durant sa jeunesse, ce monde n’a que les incirconcis de coeur pour ennemis. Et parce qu’ils sont nombreux et dominent sur Terre, l’extinction de la vie a largement commencé ; car grand nombre d’espèces ont déjà disparu par centaines de milliers, et d’autres sont en voie de le faire.

(3) Et ce mouvement de destruction des espèces s’est fortement accéléré dans ces derniers temps, par ces hommes abjects qui ont entrepris de modifier la nature du corps végétal, du corps animal et du corps humain pour satisfaire leur immense vanité. Il est donc pressant de mettre un terme à leurs nuisances, ainsi qu’à tous ceux qui ont l’audace de toucher à l’ordre originel, en croyant fermement être supérieurs à Dieu. Je dis que si on modifie génétiquement les briques terrestres avec lesquelles les êtres sont bâtis, en peu de temps l’humanité disparaîtra. C’est pourquoi ceux qui modifient les organismes vivants dont on se nourrit doivent être impitoyablement supprimés de ce monde où ils n’ont plus leur place désormais.

Le dernier avertissement

(4) Le jour de la fureur de Dieu est un jour terrible pour l’humanité, auquel personne ne crut cependant, à cause des sectes qui dénaturèrent les propos des prophètes. Qui a cru à l’accomplissement de la prophétie, exprimée aussi de cette façon :

Le grand jour de l’Éternel est proche,
Il est proche, il arrive en toute hâte ;
Le jour de l’Éternel fait entendre sa voix,
Et le héros pousse des cris amers.
Ce jour est un jour de fureur,
Un jour de détresse et d’angoisse,
Un jour de ravage et de destruction,
Un jour de ténèbres et d’obscurité,
Un jour de nuée et de brouillards,
Un jour où retentiront la trompette et les cris de guerre
Contre les villes fortes et les tours élevées.
Je mettrai les hommes dans la détresse,
Et ils marcheront comme des aveugles,
Parce qu’ils ont péché contre l’Éternel ;
Je répandrai leur sang comme de la poussière,
Et leur chair comme de l’ordure.
Ni leur argent ni leur or ne pourront les délivrer,
Au jour de la fureur de l’Éternel ;
Par le feu de sa jalousie tout le pays sera consumé ;
Car il détruira soudain tous les habitants du pays.

Les nations sont aussi prévenues :

Rentrez en vous-mêmes, examinez-vous,
Nations sans pudeur,
Avant que le décret s’exécute,
Et que ce jour passe comme la balle,
Avant que la colère ardente de l’Éternel fonde sur vous !
Cherchez l’Éternel, vous tous, humbles du pays,
Qui pratiquez ses ordonnances !
Recherchez la justice, recherchez l’humilité !
Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l’Éternel.

(5) Depuis Adam jusqu’à l’Agneau, l’Écriture annonce sans relâche ce grand jour de vengeance et de rétribution. Il s’agit de l’apocalypse. Ce sont donc les Écritures et non les sectes qui annoncent la fin du monde. Beaucoup de sectes religieuses ne parlent que de cette fin cependant, pour se faire des adeptes et vivre de leur peur ; mais elles ne savent ni ce qu’elles disent ni ce qu’elles font, je vous le dis. Qu’elles soient anciennes ou récentes, fermez-vous à elles, vous y gagnerez la vie.

(6) Depuis toujours annoncée, la fin du monde ne peut se produire sans que l’humanité sache exactement de quoi il s’agit et pourquoi elle arrive. Sans quoi les rescapés, qui n’auraient pas été enseignés ni séparés des incirconcis au préalable, se soumettraient à nouveau aux lois de leurs pères, et recommenceraient leurs oeuvres jusqu’à ce que toute chose meure. Ce qui ne peut arriver.

(7) Les coupables de ce désastre n’ont plus leur place sur cette planète qu’ils n’ont point créée et qui ne leur appartient pas. Bien qu’ils aient été nécessaires cependant pour développer le mal jusqu’à l’horreur, ils vont devoir maintenant affronter la tempête qu’ils ont soulevée et qui les emportera jusqu’au dernier. Leur iniquité tombera, leur arrogance diminuera. Ils brûleront l’un l’autre ensemble, et il n’y aura personne pour éteindre ! Dans leur détresse, ils ouvriront encore la bouche pour blasphémer, mais aucun son ne sortira de leur gosier. Les gens du peuple leur tourneront le dos. Alors, avant d’être engloutis, ils comprendront ce qu’est leur monde et pourquoi Dieu le détruit aujourd’hui.

(8) A cause de l’errance des chefs de peuples, des tensions se développent et se multiplient dans tous les pays. Mais avec les puissantes armes dont elles se sont couvertes, les nations dominantes pensent néanmoins pouvoir asseoir aujourd’hui la paix et la sécurité sur la Terre entière. Et c’est là que commence le drame du châtiment. Car, étourdis par leurs dirigeants, les peuples s’abritent derrière ce qui peut les exterminer en un instant... Une telle attitude, n’est-elle pas le comble de l’inconséquence des jugements humains ?

(9) C’est ainsi que les armes ont proliféré et qu’elles seront utilisées, d’autant plus que l’homme s’est toujours servi de ce qu’il a créé. Méfiez-vous alors de l’incohérence de ceux qui ont fait venir les armes atomiques et qui affirment que personne n’en fera usage. Car seuls des fous peuvent dire : nous faisons des charrues en grand nombre pour ne pas labourer les champs ! N’est-ce point la nécessité d’enfouir les mauvaises herbes et de renouveler la terre qui crée le besoin de faire des charrues ? Pareillement, tout ce qui doit disparaître du monde a progressivement fait venir ces armes de Satan avec lesquelles les grandes agglomérations seront à jamais anéanties avec tout ce qui doit, comme elles, s’en aller.

(10) Habitants des villes, ces chaudières fumantes dans lesquelles vous cuisez vous permettront-elles encore d’entendre ce que je dis ? Comme les habitants de Sodome et Gomorrhe, vous direz, vous aussi : c’est une plaisanterie ! Car, en ne pouvant appréhender la réalité, c’est ce qu’ils disent aux deux anges (Moïse et Élie) qui arrivent sur le soir (le soir du monde) pour les avertir que leurs villes vont être réduites en cendres. J’ai déjà expliqué que Sodome et Gomorrhe ne sont point deux villes d’autrefois, mais l’image et le contenu des grandes villes d’aujourd’hui où se développent toujours plus la corruption, la violence, la fraude, la pollution, la perversion et la maladie. C’est pourquoi, lorsqu’on observe une grande ville d’en haut, on voit une tumeur qui se développe et non une gloire ! Et ceux qui en sont fiers, sont fiers d’une tumeur croissante par qui vient la fin. La raison de leur destruction ne peut alors vous échapper.

L'ultime combat

(11) La séparation des hommes est inéluctable. C’est pourquoi je sais que vous allez au carnage car, pour vous éprouver, Dieu va lancer les incirconcis contre vous. Je dis que dans vos familles, vos villages et vos villes, ceux qui ne croiront pas tireront l’épée contre vous pour vous retenir. Cette ultime confrontation annoncée depuis toujours est donc inévitable, et vous devrez vous armer pour vous défendre d’eux jusqu’à la mort. Ne point le faire, serait consentir à Satan et réprouver Dieu qui détruit le monde pour que vous puissiez vivre libres sur cette terre.

(12) Mettez alors en pratique cette recommandation de Jésus :

Maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, que celui qui a un sac le prenne également, et que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée (une arme). Car je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s’accomplisse en moi : Il a été mis au nombre des malfaiteurs. Et ce qui me concerne est sur le point d’arriver.
Ils dirent : Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit : Cela suffit.

(13) Toutefois, vous ne devrez point ôter la vie de ceux qui ne croient pas, car ce combat-là ne vous appartient pas ! Non, gardez-vous bien de lever la main sur quiconque, pour ne pas devenir des meurtriers. Cependant, s’ils s’opposent à votre retrait dans les montagnes, en cherchant à vous retenir de force ou à vous faire prisonniers, ou à vous tuer, alors par leur attitude, ils se condamneront eux-mêmes. Car, pour aller dans le sens de Dieu, qui détruit le monde corrompu et les méchants, vous devrez les supprimer jusqu’au dernier.

(14) Désormais, c’est vous qui êtes les héritiers de la terre, les juges et la loi. Ce ne sont plus les malfaiteurs qui le sont. Soyez donc fermes dans votre intégrité, et résolus à ne jamais céder. Car vous ne pouvez pas échapper à cette dernière guerre terrestre qui va laisser des cadavres d’une extrémité à l’autre de la Terre et des villes sans habitants.

(15) Poussés par les religieux et les scientifiques, les chefs de peuple essayeront d’abord d’interdire le livre de vie, puis de vous retenir, vous qui allez vous retirer sur les hauteurs, afin d’arrêter l’embrasement du monde. Ne pouvant y parvenir, ce sont alors les chefs militaires qui voudront faire autorité pour essayer de maîtriser la situation. Leur raison d’être étant de tuer l’homme, ne pensez pas qu’ils s’en abstiendront ou qu’ils vous supplieront. Au contraire, en s’apercevant qu’ils n’ont plus de salut, ils tenteront de vous entraîner dans leur chute par tous les moyens. Mais ce sont eux qui périront ! Alors avant de disparaître, peut-être saisiront-ils le sens des combats de David qui coupe la tête de Goliath (du géant militaire) avec l’épée de ce dernier. Qu’importe ! Il suffit qu’il vous apparaisse à vous que leur chair était réservée pour le grand festin de Dieu, à la fin des siècles.

Le déluge de feu et d'eau

(16) Cet embrasement se produira dans beaucoup de pays. Et, en raison de l’interdépendance des nations, la première d’entre elles qui tombera entraînera les autres dans sa chute. Alors déjà excitées les unes contre les autres par leurs désaccords, les plus arrogantes utiliseront abondamment leurs puissantes armes contre leurs ennemies de toujours. Il n’y aura aucun ordre dans cette ultime destruction. Ce sera la confusion et la folie que rien n’arrêtera, si ce n’est leur propre anéantissement.

(17) Ces nations utiliseront leurs armes toutes ensemble. Dans cette bataille et durant un temps assez court, le feu nucléaire et ses incendies (l’étang de feu), s’abattront sur les villes et provoqueront un déluge d’eau et de grêle. Vous savez en effet qu’un seul grand volcan qui se réveille peut assombrir le ciel par les poussières et les fumées qu’il crache soudainement. Et si plusieurs grands volcans faisaient éruption ensemble, ils formeraient un immense et unique nuage de poussières qui, avec les nuages existants, envelopperait la Terre en faisant écran au Soleil. La conséquence serait une intense condensation atmosphérique par refroidissement, puis de fortes précipitations de pluies et de grêles.

(18) Imaginez alors le même phénomène se produisant avec des milliers de volcans nucléaires (explosions) qui élèveront au ciel les poussières des grandes villes détruites, une intense chaleur et les fumées des innombrables incendies. Vous aurez alors une représentation des fortes pluies et des grosses grêles qui s’abattront sur le sol, en achevant de détruire ce qui aura été épargné.

(19) Dans les deux hémisphères, il fera sombre à cause de ce nuage, et froid partout. Il y aura de la glace. Durant quelque temps, où que l’on soit et tel que l’Écriture l’annonce, on ne verra plus le Soleil, ni la Lune, ni les étoiles. Ce sera obscur et ténébreux. Puis viendra le déluge purificateur. Celui-ci sera salutaire, parce qu’il contiendra les effets destructeurs des boules de feu, et lavera l’air et le sol des poussières radioactives qui seront en grande partie entraînées par les eaux impétueuses jusqu’au fond de la mer où elles seront maîtrisées.

(20) Parce qu’une puissante source de chaleur dans l’atmosphère provoque la pluie par refroidissement, les explosions nucléaires se feront dans le déluge d’eau et de grêle. Alors cette pluie, forte et immense, contiendra les effets destructeurs de ces armes, qui seront limités à de plus petites distances de leur explosion – Satan commandera le feu, Dieu lui répondra par la pluie – Et vous, vous ne risquerez rien, car vous serez déjà à l’abri sur les montagnes de vos pays. Cependant, vous devrez vous méfier à la fois des explosions, des radiations, de l’eau, de la grêle et du froid, et vous tenir au chaud loin des villes, dans des lieux suffisamment élevés et abrités.

(21) Ne soyez point effrayés toutefois car, dans les montagnes, vous serez protégés. Vous verrez tout au plus quelques lumières longues et puissantes au loin, qu’il fera nuit à midi à cause du grand nuage noir, et froid partout. Alors, et conformément à ce qui est prédit, les puissances des cieux seront ébranlées et provoqueront le déluge. Mais gardez vos coeurs paisibles, vous les circoncis, vos vies sont précieuses. Le Père vous protégera de ces terribles fléaux qui se produiront et vers lesquelles chaque jour qui passe vous rapproche.

(22)Vous savez, cette fois, que l’apocalypse commence par la résurrection des morts qu’opère le Fils et la séparation des hommes qui s’en suit, et qu’elle se termine par ce fameux déluge protecteur et purificateur. Vous voyez ainsi distinctement comment les fléaux se déclencheront l’un l’autre dans une parfaite cohérence. Ce qui débarrassera à jamais la Terre de ceux qui l’auront maltraitée.

La victoire des saints

(23) Pendant quelques jours, quarante d’après l’Écriture, le feu courra sur la Terre, mélangé à l’eau et à la grêle. Et, comme Lot le montre, tout ce qui se trouve dans la plaine sera détruit par un fléau ou par un autre. Si ces jours n’étaient abrégés, dit Jésus, personne ne serait sauvé ; mais à cause de vous les élus, ces jours seront abrégés. Vous comprenez en effet que s’il n’en était ainsi, personne ne pourrait survivre. Mais lorsque ce sombre nuage se sera dissipé et que le Soleil se sera levé à nouveau sur le monde, vous saurez que l’ère nouvelle commencera. Dieu essuiera vos larmes. Et la joie reviendra dans vos coeurs, plus grande que celle qu’aucun homme n’a encore ressentie.

(24) Désormais, plus rien ne peut vous surprendre, car vous attendrez tout ce qui est annoncé. Quand un fléau commencera, vous attendrez le suivant sans avoir peur. Mais, vous connaissant les anges, je sais que votre grande joie vous poussera à sortir de vos abris et à danser dehors quand ces choses s’accompliront. N’allez pas jusque-là cependant, car la grêle risquera de vous faire rentrer plus vite que vous ne serez sortis !

(25) De plus, les premières pluies seront noires et contaminées, et resteront dangereuses jusqu’à ce qu’elles redeviennent claires et pures. Ce qui demandera un peu de temps durant lequel vous resterez cachés dans vos abris, sans commettre d’imprudences dues à l’ivresse de voir enfin la justice du ciel s’accomplir et le royaume de Dieu au bord de vos pieds. Vous n’en sortirez que lorsque le Soleil se lèvera sur le royaume. Jusque-là, vous devrez retenir votre impatience.

(26) Mais vous vivrez là un moment fort et d’un intense bonheur que peu d’anges du ciel ont éprouvé, parce que le passage du monde animal dans le monde spirituel ne se produit qu’une seule fois au début de la spirale de l’histoire d’une terre. Et, ainsi que vous l’avez lu, vous sortirez de vos abris en bondissant de joie, car les méchants de ce monde, qui vous auront tant fait souffrir, seront réduits en cendres sous la plante de vos pieds. Il n’y aura plus la moindre malédiction sur la Terre ; et vous serez réellement libres, délivrés à jamais du mensonge et des puissants qui dominent avec impudence. Seul Dieu sera sur vos têtes et régnera sans partage, en vous guidant et en vous protégeant avec Sa loi.

(27) Assurément, à cause de ce qui arrive et que j’explique, les incirconcis diront que je profite de la situation périlleuse dans laquelle le monde se trouve aujourd’hui pour vous faire peur et vous réconcilier avec Dieu. Gardez-vous de penser comme eux, car je montre la réalité telle qu’elle est ; et chacun la voit. Entendriez-vous que je connaisse les choses célestes et non ce qui arrive sur la Terre, ni dans quels temps le monde se trouve ? Soyez donc lucides car, depuis toujours, tout conduit au royaume de Dieu, quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse.

(28) En vérité rien n’attaque l’humanité dans la durée, tout la construit. Mais que chacun comprenne que la seule introduction de la vérité dans le monde suffit à changer le coeur de l’homme et le monde. En connaissant bien désormais l’univers et l’homme sur la tête duquel il ne peut y avoir d’autres hommes mais seulement son créateur, vous avez acquis une autre conception de la vie. Il vous sera alors impossible dorénavant de travailler pour autrui et de vivre dans la contrainte et sous les menaces des chefs de nations. C’en est donc fait de ce monde, même sans faire usage des armes ! Et ne revenez pas en arrière. Continuez plutôt à m’écouter, car votre salut se trouve devant vous, au terme de votre démarche.

(29) Le purgatoire commence dès à présent dans vos coeurs et s’achèvera après la tempête de feu que vous allez devoir surmonter. Ceux qui persisteront jusqu’à la fin seront sauvés, bien qu’au sortir de toutes ces épreuves douloureuses, vous ne serez que fort peu nombreux dans tous les pays. Ne vous découragez pas cependant, car c’est pour vous-mêmes, et pour les enfants de vos enfants que tout cela se produit aujourd’hui. Mais vous résisterez, parce que vous êtes marqués du sceau de Dieu qui vous a choisis d’entre tous, et vous vaincrez !

This page in english Questa pagina in italiano
Accueil
Sommaire
Téléchargement
Nous contacter
Figures du livre
Vidéos
A- A+
HAUT
Chapitre précédent
Chapitre suivant